jeune femme dans une variante de la posture sur la tête

Les 5 différentes catégories de postures de yoga

Vous adoriez les jeux de 7 familles enfant ? Vous aimez trier, ranger, organiser et on vous prend en flagrant délit de paralléliser les verres dans le placard de la cuisine ?

Vous aimez les choses ordonnées et ce billet va vous plaire !

Il existe 5 grandes familles de postures de yoga que nous allons passer en revue dans un instant. C’est le moment de vous servir cette bonne petite tasse de chaï latte dont vous rêviez depuis ce matin.

Malgré leur grande diversité, quelques principes de base s’appliquent à tous les asanas.

A commencer par la respiration consciente. Chaque posture de yoga est rythmée par le souffle qui se fait par le nez et non par la bouche. Une respiration abdominale profonde sera de mise pour faire circuler l’énergie vitale.

Idéalement, on pratique le ventre vide, minimum 2 heures après le dernier repas. Cette petite barre de céréales qui vous fait de l’œil va devoir attendre la fin de votre séance :-)

Pour profiter au maximum des bienfaits d’une posture et du yoga de manière plus générale, on portera une attention toute particulière au bon positionnement de son corps. Votre genou se trouve-t-il bien au-dessus (et non en avant) de votre cheville en guerrier ? Parfait, vous allez bien vous entendre avec B.K.S. Iyengar, le créateur dy style de yoga éponyme, justement basée sur l’alignement.

La combinaison des 5 types de postures entre-elles produit les asanas les plus emblématiques de la discipline comme la Pose sur la Tête ou inversion en équilibre et le Grand Angle Retourné ou étirement avant en torsion. De quoi varier les plaisirs pour tous les goûts !

Motivée à pratiquer le yoga au quotidien ? Voici nos conseils !

 

1. Les Étirements vers l’Avant

Définition : Un étirement (aussi appelé flexion) vers l’avant est une posture où le buste est projeté vers l’avant du corps. Le buste peut rester à la verticale ou fléchir pour aller à la rencontre des pieds.

Bienfaits : Les étirements vers l’avant sont les meilleurs amis des personnes qui passent beaucoup de temps assis. Étirant et activant les muscles ischio-jambiers, les étirements nous aident à nous libérer de tensions accumulées dans notre dos et dans notre esprit.

Petit conseil technique : Dirigez votre souffle vers l’endroit où vous ressentez une tension dans les muscles pour relâcher encore plus profondément.

Quand pratiquer les étirements ? : Lors de toutes vos séances de yoga et même en-dehors (discrètement dans votre bureau), à toutes les sauces et aussi souvent que vous en aurez besoin.

Contre-indications : aucune en particulier si ce ne sont celles du yoga en général.

Notre étirement vers l’avant préféré : La Cigogne ou Uttasana pour un délicieux étirement de la colonne vertébrale

jeune femme dans la posture de la cigogne

2. Les Torsions

Définition : Une torsion est un asana pendant lequel la colonne vertébrale est en rotation autour de son axe. Elle mobilise aussi la cage thoracique et la nuque. Les torsions se font généralement en position couchée, assise ou debout, et même en inversion !

Bienfaits : Votre dos raffole des torsions qui allongent et assouplissent la colonne vertébrale. Excellentes pour le système digestif, les postures de yoga en torsion offrent à votre abdomen un moment propice pour se relâcher et dénouer les tensions, ce qui aurait comme effet d’accélérer le transit et le flux de sang vers les intestins. Et ses effets sur l’esprit ?  Les torsions aideraient à digérer les émotions…

Petit conseil technique : Une torsion se commence toujours par le côté droit (entendez par là on se tourne d’abord du côté droit) pour respecter le péristaltisme intestinal, c’est-à-dire le sens des contractions musculaire lors de la digestion.

Quand pratiquer les torsions ? : Tout au long de l’année, elles sont accessibles aux plus novices d’entre nous. On peut redoubler de torsions notamment après les fêtes ou lors du changement des saisons, pour profiter de leurs bienfaits cités plus haut.

Contre-indications : femmes enceintes et sujets aux hernies et autres problèmes de dos, s’abstenir !

Notre torsion préférée : La Torsion au Sol ou Jathara Parivartanasana, pour son effet relaxant immédiat.

jeune femme dans la posture de yoga torsion au sol

3. Les Inversions

Définition : Temps fort d’une séance de yoga quand elle est combinée à un équilibre, une inversion est une posture de yoga dans laquelle le cœur, le bassin ou les pieds se trouvent au-dessus du cœur. Techniquement, le chien tête en bas est donc bel et bien une inversion. Une alternative plus accessible et moins intimidante que sa cousine, la célèbre et photogénique pose sur la tête.

Bienfaits : Les inversions renforcent la partie supérieure du corps que sont les bras, le buste et la nuque. Véritables acrobaties pour certaines, elles favorisent la bonne circulation sanguine et l’irrigation du cerveau. Quant à leurs effets sur notre concentration et notre confiance en nous, ils sont innombrables !

Petit conseil technique : certaines inversions comme la Pose sur la Tête ou le Scorpion sont très techniques et seul un professeur de yoga pourra vous guider sereinement pas à pas dans leur réalisation.

Quand pratiquer les torsions ? : Les torsions sont idéales pour un effet coup de boost sur le moral et le corps lorsque l’on se sent fatiguée ou légèrement démotivée.

Contre-indications : Certaines professeurs sont catégoriques, d’autres plus souples. Il ne faudrait pas pratiquer d’inversions lorsqu’on a ses règles, car elles vont à l’encontre du processus d’élimination du corps. A ce sujet, nous restons neutres. Par ailleurs, les personnes ayant des maladies cardiaques ou oculaires sont priées de passer leur tour.

Notre inversion préférée : La Chandelle ou Sarvangasana, pour son effet stimulant

jeune femme dans la posture de yoga de la chandelle 

4. Les Étirements vers l’Arrière

Définition : Un étirement (ou flexion) vers l’arrière est un asana dans lequel on va venir étirer la face avant du corps en arquant le dos. Une famille d’asanas destinée à soigner le mal du siècle : la posture avachie à laquelle nous avons tous tendance à succomber en surfant sur le web.

Bienfaits : Comme les étirements vers l’avant, les flexions vers l’arrière nous encouragent à bien allonger notre colonne vertébrale tout en faisant travailler les muscles de l’abdomen et les épaules. Cette famille de posture nous pousse au lâcher prise total en nous ouvrant à l’inconnu. La récompense ? Un renouvellement instantané de notre motivation et de notre énergie !

Petit conseil technique : à moins d’être une danseuse étoile, il est déconseillé de « forcer » la cambrure en flexion arrière au risque de se faire sacrément mal au dos. Avant de vous attaquer à votre premier étirement vers l’arrière, on s’échauffe, on s’échauffe, on s’échauffe ! Et une fois terminée, on sort tout en douceur de la posture avant d’enchaîner avec la suivante, surtout si c’est une flexion avant. Votre cou vous en sera reconnaissant.

Quand pratiquer les étirements vers l’arrière ? : Les étirements vers l’arrière sont à réserver en milieu de séance pour permettre au corps de s’y préparer.

Contre-indications : à éviter à tout prix lors de graves blessures au dos, à la nuque ou aux épaules, ou en cas de problème de tension artérielle.

Notre étirement vers l’arrière préféré : Le Chameau pour ouvrir notre cœur, littéralement et métaphoriquement. Vous débutez le yoga ? Aidez-vous de blocs pour réaliser cette posture. 

jeune femme dans la posture de yoga du chameau

5. Les Équilibres

Définitions : Comme son nom nous laisse le deviner, un équilibre est une posture de yoga où notre appui s’effectue sur un pied, sur les orteils, sur la tête ou encore les mains, les bras ou avant-bras.

Bienfaits : Pratiqués régulièrement, les équilibres nous renforcent physiquement et moralement. Pour maintenir notre centre de gravité en dehors des dangers de la chute, notre concentration et notre présence à nous-même vont s’affûter avec le temps, jusqu’à devenir inébranlables !

Petit conseil technique : Pour vous mettre dans une posture d’équilibre et pouvoir la maintenir, assurez-vous que votre alignement est parfait. Prenez tranquillement appui sur un membre pour « valider votre équilibre » avant de soulever le reste du corps.

Quand pratiquer les équilibres ? : De préférence quand vous êtes fraîches et disposes, pour éviter de se faire mal.

Contre-indications : aucune en particulier, si ce n’est que vous devriez être pleine forme pour relever le défi !

Notre équilibre préféré : Le Guerrier III ou Virabhadrasana III qui nous aide à renforcer notre attention, ou la posture de l'arbre 

jeune femme dans la posture du guerrier numéro 3

 

Et vous, quelle est votre famille de posture de yoga préférée ? Dites-le nous dans les commentaires :-)

Pour en savoir plus sur les différents types de yoga, c'est par là ! 

Découvrez ici nos tenus de yoga écoresponsables fabriquées en France à partir de matériaux recyclés ! 

Et pour ne rien manquer des actualités de Géopélie, inscrivez-vous à notre newsletter ici en bas de page 👇 ou ici, nous n'en envoyons que deux maximums par mois !

 

Crédits photos :

  • Fizkes 
  • UvGroup
  • Rishikesh yogpeeth

Sources :

 


    Laissez-nous un commentaire !

    Les commentaires seront approuvés avant d'être affichés.