cagette d'artichauds

23 aliments détox pour transitionner vers le printemps

Bien souvent, les meilleurs remèdes se trouvent dans la nature 🌿

Ou en écoutant attentivement ses besoins (ou encore mieux, en suivant les conseils de Mamie 👵).

Les régimes c’est bien, une hygiène de vie, c’est mieux !

Le printemps est le moment idéal pour faire un peu le ménage et transitionner vers une alimentation plus légère.

Si vous avez du mal à transitionner d’une saison à l’autre, notre petite routine ayurvédique de printemps sera certainement utile !

Après avoir accumulé toxines et déchets tout au long de l’hiver avec une alimentation parfois un poil trop grasse et sucrée, il est temps de nettoyer foie et reins, en incorporant plus de fruits et légumes dans vos menus, tout simplement.

Pour bénéficier au maximum de votre petite cure détox, mettez de côté autant que possible graisses saturées, alcool, tabac, sucres raffinés, caféine et conservateurs.

Et si, au lieu de se focaliser sur la perte d’éventuels kilos en trop, vous testiez ces aliments aux supers pouvoirs détoxifiants pour donner un peu de répit à votre foie et vos reins ?

A consommer de préférence lorsqu’ils sont de saison et lorsqu’ils sont cultivés à proximité !

corbeille de citrons jaunes et verts

Le citron

La super star des aliments détox, le citron stimule l’activité des reins et favorise ainsi l’élimination de toxines.

Comment le consommer ? Dans une infusion, dans une vinaigrette, en assaisonnement de vos légumes.

gros plan sur un chou romanesco

Le chou

Toute la famille des choux (chou rouge, chou blanc, chou chinois, brocoli, chou de Bruxelles, chou kale, etc…) très peu caloriques, vous apportera des antioxydants.

Leur fort goût est dû aux composants soufrés qui aident le système digestif après des excès. Riches en vitamine C et E, les choux contiennent de puissants antioxydants pour neutraliser les radicaux libres en excédents.

Le chouchou des choux ? Le chou rouge, réputé pour être l’un des plus riches en micronutriments.

Comment le consommer ? Cru ou en cuisson al dente à la vapeur ou sautés dans un wok. Eviter la cuisson à l’eau pour ne pas perdre une miette des propriétés nutritionnelles.

cagette remplie de poireaux

Le poireau

Encore un peu présent sur les étales des rayons légumes en fin d’hiver, le poireau est un légume diurétique et détox. Riche en fibres, il aide au transit intestinal.

Comment le consommer ? En potage, en fondue, en blancs de poireaux cuisson vapeur. Essayer de ne pas trop raboter la partie vert foncée du poireau qui est la plus riche en caroténoïdes et vitamine C antioxydants.

 main tenant une pomme rouge

La pomme

Célèbre proverbe, « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours ».

Est-il encore nécessaire de détailler les bienfaits de la pomme ?

Pour la manger avec la peau, pensez à l’acheter bio, la pomme étant l’un des fruits les plus pollués par les pesticides !

Comment la consommer ? La croquer à pleines dents !

tas de têtes d'ail blanc

L’ail

Pour les yoginis qui font une petite entorse aux recommendations ayurvédique, l’ail est un antibiotique et antiseptique naturel puissant, qui aide le foie dans le processus de détoxification.

Comment le consommer ? Revenu dans de l’huile d’olive comme base à vos curry en tout genre, dans les vinaigrette, dans un gratin de légumes, dans la ratatouille…

racines de curcuma sur une planche en bois

Le curcuma

Très bon pour le foie, anti-inflammatoire et antioxydant, le curcuma et sa belle teinte orangée colore les plats en un clin d’œil.

Comment le consommer ? En assaisonnement dans tous vos plats, que ce soient les légumes, les pâtes, le riz, etc…

tranches d'agrumes

Le pamplemousse

Le pamplemousse est une excellente source en vitamines A, C et B5. Bourré d’antioxydants, il aide le foie à brûler les graisses, plutôt qu’à les stocker.

Comment le consommer ? En dessert en évitant de rajouter du sucre ou pressé en jus !

théière remplie de thé vert

Le thé vert

Le thé vert est considéré comme la boisson à la plus forte activité antioxydante. Riche en antioxydants (les catéchines, les théaflavines mais aussi les théarubigines), le thé aide au bon vieillissement de la peau. Il réduirait le risque de maladies cardiovasculaire permettrait de réguler le taux de sucre dans le sang. C’est aussi un excellent draineur et brûle-graisse naturel.

Comment le consommer ? En infusion, en évitant de rajouter du sucre.

assiette de bouillon de légumes

Le bouillon de légume

Boisson des jours « sans » le bouillon de légume est idéal pour se remettre d’excès alimentaires ou de troubles gastrique. Au quotidien, le bouillon de légume permet d’apporter à l’organisme un boost en minéraux aux propriétés alcalinisantes, c’est-à-dire qui permettent de neutraliser l’excès d’acidité néfaste à l’organisme. C’est une boisson diurétique par excellence !

Comment le consommer ? Fait maison de préférence, on évitera de rajouter trop de sel.

tasse avec infusion de plantes

Les infusions de plantes

Toute une floppée d’infusions se trouvent à portée de main ! Orties, fenouil, camomille, hibiscus, queue de cerise, reine des prés… Elles aident l’organisme à l’élimination rénale. Attention cependant à ne pas en surconsommer pour ne pas fatiguer les reins.

Comment les consommer ? chaudes mais pas brûlantes, idéalement sans sucre ajouté.

cagette remplie d'artichaud

L’artichaud

On aime ou on n’aime pas mais l’artichaud est indéniablement le légume star de la détox. Il aide le foie à récupérer quand ses capacités de détoxication sont mises à rude épreuve, contribue au développement de bactéries bénéfiques à l’équilibre de la flore intestinale et augmente la production de bile facilitant la digestion. L’artichaud est un diurétique efficace qui stimule l’évacuation des toxines.

Comment le consommer ? Cuit à la vapeur en salade avec une légère sauce vinaigrette.

bottes de radis sur une étale de marché

Le radis

Quel que soit sa couleur rose, blanche ou noire, le radis est le légume croquant du printemps dont il serait dommage de se priver ! Très peu calorique, il est pourtant riche en protéines et en fibres. Les radis aident le transit et ont un effet rassasiant.

Comment le consommer ? Cru, en snack ou en salade.

asperges sur une table en bois

Les asperges

Met délicat et de courte durée, les asperges sont réputées pour leur fort pouvoir diurétique. Profitez-en tant qu’elles sont de saison ! Les asperges sont une excellente source de vitamines B9 et K particulièrement essentielles aux femmes enceintes ou qui allaitent. Riches en fibre alimentaires, elles favorisent le drainage et l’élimination rénale.  

Comment les consommer ? Cuites à la vapeur ou à l’eau, on les déguste avec les doigts avec une délicieuse vinaigrette aux échalotes. Eviter de les cuire trop longtemps au risque de perdre leur propriétés nutritionnelles.

champ de pissenlits

Le pissenlit

Aussi appelé dent-de-lion, le pissenlit est utilisé depuis des millénaires pour soigner les troubles digestifs. Le pissenlit stimule et apaise le foie, agis en cas de constipation ou de digestion difficile, et prévient les troubles rénaux. Riche en potassium, calcium, magnésium, pauvre en sodium,  il stimule le travail d’élimination rénale et il neutralise l’excès d’acidité dans l’organisme.

Comment le consommer ? Utiliser les feuilles et les racines en infusion

buisson de framboises

La framboise

Le fruit qui permet d’allier l’utile à l’agréable ! Riche en vitamine C, la framboise est aussi l’un des fruits les mieux pourvus en fer, indispensable aux globules rouges.

Si on continue la comparaison, la framboise est aussi 4 fois plus riche en fibres que les autres fruits, ce qui permet d’activer le transit intestinal. La framboise contient également de nombreuses vitamines et minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium, la vitamine C et E. Elle contribue à alcaliniser l’organisme.

Si vous en avez marre de manger des framboises, vous pouvez alterner avec les fraises 😉

Comment les consommer ? Fraîches directement après la cueillette.

amandes sur un amandier

L’amande

Une poignée d’amande par jour serait un vrai coup de boost pour l’organisme. Les Egyptiens les utilisaient déjà il y a longtemps et l’Ayurveda lui prête de nombreuses vertus. Les amandes sont riches en fibres, favorisant le transit intestinal. Riche en vitamine E, l’une des trois vitamines anti-oxydantes, une vingtaine d’amande apporte environ 70% des besoins quotidiens d’un adulte pour cette vitamine. Les amandes contiennent également du magnésium, du calcium, du potassium et des phytostérols. 

Comment les consommer ? Privilégiez les amandes natures ou grillées à sec, à manger comme ça à la main sans chichi.  

grosse racine de gingembre sur une table

Le gingembre

Racine venue d’ailleurs, le gingembre est beaucoup utilisé dans la cuisine asiatique et ayurvédique. Réputé pour stimuler le système immunitaire, le gingembre favorise aussi la digestion et est un puissant anti-inflammatoire. Parmi les épices au meilleur potentiel antioxydant grâce à ses gingérols, le gingembre stimule la digestion.

Comment le consommer ? Privilégiez le gingembre frais en racine, plutôt qu’en poudre. Incorporez le gingembre frais émincé et revenu dans de l’huile d’olive dans vos curry végétariens.

feuilles de basilic

Le basilic

Fortement odorantes, les feuilles de basilic rappellent la cuisine italienne mais aussi thaïlandaise. Le basilic est riche en antioxydants, en vitamine K, en potassium, calcium mais aussi en phosphore et magnésium. Réputé comme antioxydant, il est également une source de fer non négligeable. Comme toutes les fines herbes fraîches, il regorge de vitamine C.

Comment le consommer ? Frais en salade.

betteraves rouges crues sur une table

La betterave

Avec sa superbe couleur rouge qui tâche, la betterave regorge de vertus insoupçonnées. Concentré de vitamine, la betterave a aussi des propriétés dépuratives en raison de sa teneur en bétacyanine qui aide à éliminer les toxines tout comme la méthionine qui aide le corps à traiter les déchets de l’organisme, et de la bétanine qui aide le foie à métaboliser les acides gras.

Comment la consommer ? Crue ou cuite en salade, avec un filet de jus de citron.

assiette de cresson en salade

Le cresson

Le cresson appartient à la famille des crucifères. Sa chlorophylle booste la production de globules rouges et d’enzymes détoxifiantes. Source de carotène, de vitamines A, K et C ? de minéraux, il est aussi dépuratif que reminéralisant !

Comment le consommer ? en soupe ou en salade, combiné avec d’autres légumes comme le poireau et les pommes de terre.

feuilles d'orties

Les orties

Oui, les orties se mangent 😉

Fortement diurétiques, les orties stimulent les reins et donc par ricochet l’éliminations des toxines. Elles activent la sécrétion de bile par le foie.

Comment les consommer ? En soupe avec des pommes de terre.

 

Prendre soin de sa santé, tous les jours. Voilà qui permet de vivre plus sereinement.

En plus d’une alimentation saine, vous pourriez aussi pratiquer le yoga au quotidien, adopter la marche méditative ou bien chasser les fausses idées qui vous empêchent d’avancer.

Quels sont vos aliments détox préférés ? Dites-le-nous dans les commentaires !

Sources :


Laissez-nous un commentaire !

Les commentaires seront approuvés avant d'être affichés.