façade de maison ensoleillée

Comment pratiquer le yoga quand il fait chaud ?

Lourdeur des chaleurs estivales rime avec lenteur et paresse.

Et tant mieux ! Comme il est bon de ralentir enfin, de s’arrêter pour un temps…

Faire du yoga au quotidien fait des merveilles (si si) mais il est tout à fait normal aussi d’avoir envie de mettre sa pratique en pause, le temps des vacances.

Pour celles qui ne peuvent envisager de lâcher leur tapis, pas d’inquiétude.

On vous montre plus bas comment continuer à savourer les asanas malgré les fortes chaleurs.

Tout repose dans l’adaptation de sa pratique pour éviter coup de chaud, déshydratation, voire malaise !

Une posture du cadavre qui durerait trop longtemps…ce n’est pas bon signe.

Laissez-vous surprendre, vous gagnerez peut-être même un peu de fraîcheur au bout du compte !

jeune femme pratiquant le yoga à l'ombre

1. Quelques précautions à prendre pour pratiquer par forte chaleur

Choisissez un endroit au frais et à l’ombre pour étendre votre tapis.

Oui, cette petite tâche d’ombre au pied de cet arbre, c’est parfait !

Pas de jardin ? Ouvrez en grand les fenêtres !

Selon votre motivation et votre emploi du temps, optez soit pour une pratique tôt le matin ou en soirée pour profiter des heures les plus fraîches de la journée.

A fuir absolument : la plage horaire 12h-16h, qui correspond aux heures les plus chaudes. 

De manière générale, il est recommandé de pratiquer le yoga à distance des repas. C’est encore plus vrai quand il fait chaud !

Mangez votre glace plutôt après qu’avant votre séance.

Remplissez votre gourde d’eau et gardez-la à portée de main.

Entre deux postures, n’hésitez pas à boire !!

Bonus : boire lentement et en toute conscience, ça compte aussi comme posture !

Question vêtements, optez pour une tenue légère.

C’est l’occasion de pratiquer en brassière !

Pourquoi pensez-vous qu’on s’est cassé la tête à en faire de si belles ?

Si vous ne vous sentez pas en forme ou si malgré toutes ces précautions, les postures vous demandent trop d’effort, ne forcez pas !

Reposez-vous et réessayez demain.

jeune femme dans la posture du guerrier au coucher du soleil

2. Adapter sa pratique

Tout d’abord, pensez à bien vous échauffer avant de démarrer votre pratique.

Pour apprécier pleinement une séance de yoga quand le thermomètre dépasse les 30 degrés, privilégiez les yogas doux aux yogas dynamiques.

Le yin yoga, le hatha yoga, le yoga restaurateur sont particulièrement agréables quand il fait chaud.

Vous pouvez bien entendu continuer vos enchaînements de yoga vinyasa, à condition d’en diminuer l’intensité.

N’hésitez pas à faire des pauses plus longues entre chaque posture, de prendre le temps de les « digérer », pour éviter le surmenage.

La chaleur a l’avantage d’apporter plus de confort pour le travail de la mobilité et de la flexibilité.

C’est l’occasion idéale pour travailler certains types de postures de yoga comme les extensions arrière, les écarts et les torsions douces.

Pour ce qui est des postures debout, des équilibres intenses ou des inversions, on les laisse de côté le temps de la canicule pour les retrouvez plus tard avec encore plus de plaisir.

Les postures assises ou au sol sont par définition plus douces, donc plus adaptées à la chaleur.

jeune femme dans la posture du lotus sur la plage

3. Les postures qui rafraichissent

La posture du Chat et de la Vache

Idéale pour soulager le dos et la nuque, l’enchaînement dos creux / dos rond dans la lenteur est aussi très rafraîchissante.

La posture du héron

Une posture qui demande un peu plus de flexibilité que les autres alors profitez-en puisqu’il fait chaud et que la chaleur augmente artificiellement la souplesse. Ce n’est pas une raison pour forcer trop non plus !

La posture de la déesse endormie

C’est la posture de yoga restauratif par excellence, pour se ressourcer et se régénérer. Restez dans cette position aussi longtemps qu’elle est agréable pour vous. C’est excellent pour l’assouplissement des hanches et des genoux.

La chandelle

S’il n’y avait qu’une posture à choisir par temps de fortes chaleurs, ce serait bien évidemment la chandelle, pour vider les jambes lourdes. Vous pouvez aussi vous mettre en appui contre un mur pour rester plus longtemps dans la posture sans vous épuiser.

La posture du pont

Parfait pour ouvrir la poitrine et mieux respirer quand il fait chaud. On peut opter pour une version plus yin avec les bras étendus le long du corps et un bolster sous le bassin ou une version plus dynamique en montant les bras au-dessus de la tête sur l’inspiration et en les redescendant le long du corps à l’expiration.

La charrue

Pour bien étirer le dos et se détendre, la charrue est une posture refroidissante et calmante.

Savasana 

Finissez votre séance avec la traditionnelle posture du cadavre. Pour une fois, restez dans cette posture un peu plus longtemps que d’habitude (5-10 minutes) avec délectation !

jeune femme se reposant sur un hamac

4. Soyez plus « cool »

La surchauffe n’a pas forcément toujours lieu en été et elle n’est pas non plus toujours uniquement physique.

Vous voyez où on veut en venir ?

Oui, cette fameuse charge mentale !

Ce n’est pas pour rien que les Anglo-Saxons utilisent le mot « burn-out » - littéralement en jargon « se cramer » ou encore « brûler la chandelle par les deux bouts ».

Pour rester zen et détendue, pas de secret.

Il faut appuyer sur la pédale douce et prendre votre bien-être au sérieux.

La surchauffe mentale a aussi des répercutions sur le physique : on transpire plus, on a chaud à la nuque, on est crispé, on se tient mal, … bref rien de très « cool ».

Pratiquer le yoga régulièrement et s'accorder une petite parenthèse de calme vous aideront à prendre les choses avec plus de légèreté.

Respiration, méditation, relaxation : tout dans le yoga est une invitation au lâcher-prise !

shitali la respiration qui rafraichit 

5. La respiration qui rafraichit

Connaissez-vous shitali, la respiration qui rafraichit le corps et l’esprit ?

C’est tout simple : en position assise, enroulez votre langue en tuyau et inspirez profondément par la bouche, comme avec une paille !

Fermez la bouche et expirez normalement par le nez.

Vous pouvez répéter le cycle sur 5 à 10 respirations et observez l’effet glaçon !

Pour les 30% de la population qui ne peut tout simplement pas enrouler sa langue anatomiquement parlant, pas de frustration, on a aussi un truc kiss cool en stock pour vous.

Vous pouvez faire la mudra du bec de corbeau : au lieu de jouer avec la langue, serrez les lèvres comme pour siffler, inspirez par la bouche et ensuite expirez normalement par le nez !

  

S’il fait vraiment trop chaud et que la motivation n’est pas au rendez-vous, sachez que la marche méditative est une belle alternative au yoga et un super outil de détente mentale et physique quand il fait chaud !

Et pour se mettre au diapason de l’été, allez voir notre jolie routine ayurvédique estivale !

Découvrez ici nos tenues de yoga écoresponsables fabriquées en France à partir de matériaux recyclés parfaitement adaptées à la pratique de tous types de yoga ! 

Et pour ne rien manquer des actualités de Géopélie, inscrivez-vous à notre newsletter ici en bas de page 👇 ou ici, nous n'en envoyons que deux maximums par mois !

 

 


Laissez-nous un commentaire !

Les commentaires seront approuvés avant d'être affichés.